Malgré le confinement qui les empêche de faire leur métier comme beaucoup d’autres,nombre de footballeurs  de haut niveau s’expriment dans les médias pour évoquer la crise sanitaire provoquée par l’épidémie du coronavirus.Ils profitent  de leur plus ou moins grande renommée pour appeler à la vigilance et au civisme.

C’est  ce qu’a fait le milieu de terrain Ryad Boudebouz: « Le but de chacun est de rester chez soi, de ne pas tomber malade et de faire attention à ses proches, a confié le joueur de l’AS Saint-Érienne au micro de RMC Sport  on est dans une crise qu’on n’a jamais connue, d’après ce qu’on entend ce qu’il se passe dans les hôpitaux est vraiment grave. Donc le plus important c’est de rester en bonne santé, estime l’international algérien. Le foot passe après. Tout ce qu’on peut faire dans la maison ou dans le jardin, on le fait pour garder un minimum la forme, mais aujourd’hui l’état est critique en France et les gens doivent s’en apercevoir. Tous les sports passent après, la santé des gens est plus importante. »

L’international algérien précise toutefois qu’il saura attendre avec patience la suite des événements d’autant que son club se trouve en danger de relégation à onze journée de la fin du championnat : « Ma volonté c’est d’abord qu’il n’y ait plus de maladie en France et sur Terre, a-t-il ajouté , après si on peut terminer la saison, bien sûr que j’aimerais, j’ai envie de me battre pour le maintien après la crise et jouer la finale de Coupe au Stade de France. Mais il ne faut le faire que si plus personne n’est malade ». Il faut rappeler que  les Stéphanois sont qualifiés pour la finale de la Coupe de France  où ils affronteront le Paris SG. Boudebouz avait inscrit le but de la qualification dans le remps additionnel  en  demi-finale  face à Rennes (2-1).

@2022mag.com