Lorsque nous nous sommes lancés dans cette aventure de 2022mag, dans les derniers soubresauts de l’année 2014, nous nous sommes immédiatement projetés sur cette phase finale de Coupe du monde au Qatar. Notre phare, notre lumière au bout d’un long tunnel. Un objectif, un cap.

Nous nous étions donnés sept années pleines pour y parvenir. Sans mesurer les difficultés inhérentes à un tel pari, lorsque l’on se lance sur ses propres deniers, avec bien des aléas sur la route. Ainsi, nous avons régulièrement été traversés par les interrogations sur la suite à donner au site, quand le découragement nous gagnait, et que les moyens pour lui faire franchir des caps manquaient.

Durant ses premières années, 2022mag a vécu et couvert quelques évènements internationaux d’importance, on pense aux deux phases finales de Coupe d’Asie des Nations (2015, 2019), aux trois phases finales de Coupes d’Afrique des Nations (2015, 2017, 2019) et à la phase finale de Coupe du monde 2018 en Russie.

De par sa singularité – la couverture du football arabe, de ses joueurs, clubs et sélections nationales, sa diaspora et ses compétitions (inter)nationales – 2022mag s’est fait un point d’honneur à parler de toutes et de tous. Le voyage que nous avons effectué avec vous, amis internautes, a été beau. Il promet de l’être encore un peu plus en cette année 2022, celle de tous les possibles. Celles que nous attentions depuis le lancement du site.

Cela va commencer par la CAN au Cameroun, du 9 janvier au 6 février. Algérie, Maroc, Egypte, Soudan, Tunisie et Mauritanie sont présents et nous allons nous intéresser à leur parcours, chroniquer leur quotidien en terre d’Afrique. Le point d’orgue de cette année, celui que nous attendons bien évidemment, est la phase finale de la Coupe du monde au Qatar, du 21 novembre au 18 décembre 2022.

can2021

A 2022mag, nous sommes d’ores et déjà en mode CDM, et nous allons nous donner les moyens de vous la faire vivre en la vivant nous-même. Sur place.

D’ici là, nous vous aurons raconté la CAN, les Coupes d’Afrique et d’Asie interclubs, les barrages qualificatifs à cette CDM, mais aussi les tournois arabes interclubs. 2022 promet d’être une année chargée, à bien des égards et nous nous réjouissons forcément d’y être, depuis quelques jours.

Quant à votre site, eh bien, nous nous engageons à le rendre toujours plus intéressant, plus proche encore des acteurs du football arabe. A cet égard, il pourrait subir quelques retouches et améliorations ces prochains mois. Le bébé a grandi en sept ans mais il n’a pas encore changé de tenue. C’est dans l’air du temps.

Voilà ce que l’on voulait aussi vous dire, en ce début d’année 2022. Celle de tous les possibles. Avec vous. Ensemble.

@2022mag