La Palestine est engagée depuis jeudi dans  les éliminatoires combinées Mondial 2022-AFC 2023 . Cela a commencé par un probant  succès sur l’Ouzbékistan ( 2-0 ).

Avant ce match important, son  sélectionneur, Nordine Ould Ali  a accordé un intéressant entretien au site belge walfoot.be dans lequel il évoque la particularité du poste à la tête d’une équipe représentant un pays cerné par les difficultés politiques et diplomatiques imposées par un voisin toujours menaçant.

Morceaux choisis. «  C’est bien simple : ici, j’ai dû apprendre un nouveau mode de management – anticiper sur l’imprévu, a-t-il expliqué,  Il y a des imprévus au quotidien dans notre travail, la Palestine doit gérer des choses qu’aucune autre sélection au monde ne doit vivre. Je crois qu’on peut qualifier notre management d’exceptionnel ».

Et le technicien algérien de préciser sa pensée :  » Un simple exemple : pour ce premier match de qualification face à l‘Ouzbékistan, un de mes joueurs ne peut pas rentrer en Palestine. Il s’agit d’un cadre, un joueur clef, un avant-centre qui peut faire beaucoup de bien à mon équipe. Je serai privé de ce joueur talentueux. Nous avons souvent à gérer ce genre de situation : un joueur peut être interdit de rentrer en Palestine  ou, lorsque nous nous déplaçons, de sortir de Palestine ».

Noureddine Ouldali  (photo afc.com)

Noureddine Ouldali (photo afc.com)

Concernant son mode de sélection, le natif d’Alger explique qu’il fait preuve de pragmatisme. En gérant les opportunités et les impondérables : » Je ne calcule pas du tout, a-t-il ajouté,  mon seul souci est de sélectionner les joueurs talentueux qui ont l’envie de contribuer au développement de notre équipe, qu’ils viennent de la diaspora, de la Cisjordanie, de la Bande de Gaza, des territoires intérieurs … Ils sont tous bienvenus. J’ai de toute façon un noyau de 35 à 40 joueurs prêt et j’appelle les 23 meilleurs à un moment donné ».

Pour rappel, la Palestine évolue dans  un  groupe  compliqué composé de l’ Arabie Saoudite, de l »Ouzbékistan, du Yémen et  de Singapour. Plus qu’une qualification au Mondial, le vrai objectif des Palestiniens est de valider leur billet pour la Coupe d’Asie des nations programmée en Chine en 2023. Ce serait alors une troisième participation consécutive après  2015 en Australie et aux Émirats arabes unis en 2019. Le vrai et réaliste objectif vu les conditions actuelles que vit cette nations courageuse est d installer l’équipe dans le tableau des 16-24 meilleures sélections du continent.

@Cheikh Mabele 

Feuille de match : Buts : Debbagh (60′), Batran (85′)

Palestine: Rami Hamada, Nussab  Battat, Abdallah Jaber, Abdelatif Bahdari, Mohamed Rashid, Nazmi Albadawi, Mohamed Darwish, Yaser Ahmed, Tamer Seyam, Oday Dabbagh (Islam Batran, 84′), Mahmoud Wadi ( Saleh Chihadeh, 64′)Entraîneur : Noreddine Ouldali.