Suite à leur probant succès lundi soir face  à la  Thailande (3-1)  lors de la siixième journée du groupe J des éliminatoires du Mondial 2022  les Emirats arabes unis accèdent à la deuxième place  à deux longueurs du  Vietnam. Du coup, tout pourrait se jouer  le mardi 15 juin  à l’occason de l’ultime journée  lorsque les deux sélections croiseront le fer.

Et comme le tournoi se déroule à Dubai, inutile de préciser que les coéquipiers du finisseur Ali Mabkhout auront les faveurs du pronostic. Ils savent qu’ils se rapprochent du nirvana. Au soir de la victoire  l’entraîneur Bert Van Marwijk semblait  satisfait même s’il pense que son équipe aurait pu faire beaucoup mieux en matière d’effiacité : « Ils (les Thaïlandais)  nous ont poussés sur le terrain, mais nous avons pu marquer. Parfois, je n’étais pas satisfait de mon équipe. Il y a des aspects de notre jeu que nous devons améliorer, mais nous avons fait ce qui était nécessaire et avons remporté la victoire contre une équipe résiliente. Nous aurions pu marquer cinq ou six buts, mais le résultat que nous avons obtenu est très bon. Nous pensons déjà au prochain match contre l’Indonésie vendredi. Notre objectif est de gagner chaque match ».

Il faut rappeler que les vainqueurs des huit groupes du second tour des éliminatoires combinées Mondial 2022-Coupe d’Asie des nations 2023  seront directement qualifiés pour la troisième phase prévue sous le forme de deux poules de cinq équipes. A noter que l’Asie, comme l’Afrique, a droit à cinq tickets pour Doha.

@2022mag.com