Les journées 6, 7 e 8 des éliminatoires combinées Mondial 2022-Coupe d’Asie des nations 2023  qui se disputent duranrt cette premièére quinzaine de juin entrent dans une phase décisive. Elles vont dessiner définiivement le tableeu des qualifiés pour les deux compétitions. À savoir les dix sélections qui se battront pour décrocher les cinq tickets qui ouvrent les portes du  Mondial de Doha  et les 23 billets pour l’Asian Nations  Cup qu’oganisera la Chine en 2023. Les premiers matches joués en milieu et fin de première  semaine ont  été généralement bien négociés par les sélections arabes

La meilleure performance est à mettre au crédit de la Syrie. En effet, les Aigles de Qasyoun pousuivent leur incroyable parcours en signant un sixième succès consécutif   en six  matches   face aux Maldives (4-0) grâce à des buts signées. Avec 18 points engrangés, les protégés  du coach tunisien Nabil Maaloul se sont offerts une belle  avance (6 points)  sur la Chine, leur poursuivant le plus proche .Il est clair que les coéquipiers de  vont valider leur victoire dans le groupe et s’offrir une deuxième chance de disputer un troisième tour  de chauffe en. vue du prpchain Mondial. Comme ils avaient  réussir à le faire en 2018.

Les Faucons Verts bien partis pour disputer le 3e et dernier tour  (photo afc.com)

Les Faucons Verts bien partis pour disputer le 3e et dernier tour (photo afc.com)

La deuxième équipe arabe bien placée pour faire un coup double est l’Arabie saoudite. Faciles vainqueurs du Yemen (3-0) jeudi, les Faucons Verts font presque le plein  dans le groupe D avec 16 points sur les 18 possibles. Pour sécuriser leur premièe place, il leur suffira de  battre  l’Ouzbékistan, leur  dauphin (à cinq points), 15 juin à Riyadh. A noter le joli triomphe de la Palestine  face à Singapour (4-0) qui permet à la sélection encore récemment drivée par l’Algérien  Nordine Ouldali de conserver un tout petit espoir de se  remettre en jeu dans la bataille pour une place en Coupe d’Asie des nations .

Dans la poule E , largement dominée par le Qatar, qui totalise 19 points sur les 21 possibles, rien n’est fait dans la quête du ticket pour le troisème tour des éliminatoires du Mondial. Le Qatar étant qualifié d’office en tant que pays hôte, c’est sans doute Oman qui va hériter de la place. Avec 7 points d’vance sur le troisième, il suffira aux protégés du Néerlandais Erwin Koeman  de remporter deux matches devant les modestes  Afghanistan et  Bangladesh sur les trois à jouer d’ici le 15 juin pour confirmer cette sérieuse hypothèse.

ifsvejzsi6a6onekvpij

Dans le groupe C  très disputé, l’étonnant Bahrein vire légèrement en tête à deux journées de la fin avec un  point de plus que l‘Irak et trois longueurs d’avance sur l‘Iran mais en ayant  joué un match en plus. les chocs Iran- Irak et Iran – Bahrein seront décisifs. Les Bahreïnis  pourraient profiter de l’avantage d’évoluer à domciile pour faire la différence.

@Cheikh Mabele

Les derniers matches à jouer les 7,11 et 15 juin

Groupe A  aux Emirats arabes unis

7 juin : Guam- Syrie ; 15 juin: Chine – Syrie

Groupe B à Koweït City

7 juin : Népal – Jordanie;  11 juin;: Koweït – Jordanie; 15 juin: Australie – Jordnaie ; Chine- Koweît

Groupe C  à  Bahrein

7 juin: Iran – Bahrein; 11 juin: Hong Kong – Irak, 15 juin: Iran- Irak; Hong Kong – Bahrein.

Groupe D  à Riyad, Arabie Saoudite

11 juin :Singapour – Arabie Saoudite ; Yémen – Ouzbékistan;  15 juin: Palestine – Yémen; Arabie Saoudite -Ouzbékistan.

Groupe E  à Doha, Qatar

7 juin: Oman-Qatar;11 juin: Afghanistan- Oman ; 15 juin : Oman – Bangladesh