L’Espérance de Tunis, deux fois  championne d’Afrique et deux fois victorieuse de la Coupe de la Confédération a été tenue en échec à Nouakchott par l’ASC Concorde (1-1), une  formation à l’expérience  insignifiante dans la compétition.Un match nul logique comme même si l’entraîneur des Sang et Or a plutôt insisté sur le nombre d’occasions que se sont  crées ses hommes :  » On a développé un grand volume de jeu, on a alterné le jeu court à petites passes au jeu en profondeur, a confié Khaled Benyahia en conférence de presse, par ailleurs, je n’avais pas de soucis à la mi-temps après l’ouverture du score par les Mauritaniens. On a continué à jouer comme on sait le faire. On s’est créé un tas d’occasions… Seule la concrétisation nous a fait défaut ».

En se disant satisfait du niveau de la confrontation, le nouvel homme fort de l’Espérance a implicitement reconnu que l’adversaire était de taille:  » Sur le plan technique, le match a été d’un très bon niveau.La seule chose que j’aurais souhaité, c’est de marquer plus de buts à même de mieux libérer les joueurs et augmenter leur capital confiance.L’Espérance est condamnée à jouer toujours vers l’avant. On est venu pour gagner et notre approche fut portée résolument vers l’offensive n’eut été le ratage de plusieurs occasions de buts ». Le match retour ne sera certainement pas une partie de plaisir pour les champions en titre de Tunisie. La bande à Tayeb Yassine Khenissi  n’est pas à l’abri d’un accident face à un adversaire qui représente le football qui monte en Afrique.

@Cheikh Mabele