Sale semaine pour les techniciens en Ligue 1 tunisienne ! Trois d’entre eux ont été virés après seulement quatre journées de Ligue.

Khaled Ben Yahia n’est plus l’entraîneur de l‘ES Tunis.  Il a été limogé après trois matches disputés en Ligue 1 et un bilan moyen d’une victoire, un nul et une défaite. L’échec subi dans le choc national avec le CS Sfaxien (0-2) lui a été fatal. Mais l’homme qui avait pourtant mené les Sang et Or  au titre en mai 2018 semble surtout payer l’élimination  dès les seizièmes de finale  de la très juteuse Coupe arabe sur laquelle comptaient certainement beaucoup  ses dirigeants.

Chiheb Ellili

Chiheb Ellili

Le parcours  international est pourtant Bonn puisque l’Espérance à de sérieuses chances d’aller en finale de la Ligue des champions d’Afrique en dépit de sa courte défaite en  demi finale  aller face au Angolais de Primerio do Agosto (1-0). Moine Chaabane assurera l’intérim avant la nomination d’un nouvel entraîneur. Il semblerait d’ailleurs que Ammar Souayah tienne la corde .

Séparation à l’amiable entre l’ES Sahel  et Chiheb Ellili. Ce demier a d’ailleurs expliqué less raisons de cette rupture : « Nous avons parlé longuement hier avant de trouver un terrain d’entente pour une séparation à l’amiable. Au sein des grands clubs, si tu disputes quatre compétitions et que tu en rates une, tu es viré. J’estime que l’ESS a décidé de changer d’entraineur après l’élimination de l’équipe de la ligue des champions ». Par ailleurs, le club de Sousse n’a pas traîné pour lui trouver un remplaçant: ce sera sans aucun doute  le Belge  Georges Leekens. En début de semaine, au lendemain de la déroute  face , le Club Africain avait  lui débarqué Jose Riga. Bertrand Marchand sera sans doute son successeur.

@Cheikh Mabele