Invité exceptionnel de l’émission Luis Attaque de Radio Monte Carlo animée par Luis Fernandez, le président suspendu de la FIFA, Sepp Blatter, a évoqué les conditions d’attribution des  deux prochaines coupes du monde et révélé que le Mondial 2022  était tacitement “réservée aux Etats-Unis« Pour les Coupes du monde 2018 et 2022, il y avait une idée économique. On voulait faire quelque chose pour le marché et nos partenaires économiques. Comme ça, ils pouvaient anticiper. Mais en même temps, il y avait un accord tacite : pour 2018, la Coupe du monde devait revenir en Europe. On n’était jamais allé à l’Est. Donc la Russie était un candidat valable. Et pour 2022, on devait revenir en Amérique du Nord. Le seul pays qui avait le potentiel, c’était les Etats-Unis. Mais c’est tombé à l’eau”. Cet accord tacite avorté pourrait expliquer en quelque sorte, selon lui, l’acharnement de ce pays contre la FIFA: « Les Américains ont décidé de prendre le contrôle de la Fifa. Il y a eu cette fameuse conférence de presse où ils ont dit que la Fifa était une organisation mafieuse qu’il fallait détruire».

Mondial 022

Mondial 022

Le dirigeant suisse a également abordé le soutien apporté par le président français Nicolas Sarkozy au Qatar :” « Je n’en veux pas particulièrement à Sarkozy. Pas du tout. Les Coupes du monde sont attribuées par des interventions politiques. Et cette intervention politique française a fait changer cet accord tacite. Et si on avait choisi les Etats-Unis, on n’aurait pas tous ces problèmes. Moi, je n’étais pas pour la Coupe du monde au Qatar. Après, j’ai travaillé dessus quand ça a été décidé. Je n’ai jamais eu des pressions des Qataris» Dans le même entretien, le dirigeant helvétique aborde sa relation avec Michel Platini et défend son ancien secrétaire général Jérôme Valcke récemment suspendu 12 ans de toutes activités liées au football.

@2022mag.com