Vainqueur de l’ES Sahel au bénéfice du but inscrit à l’extérieur, le Tout Puissant Mazembe affrontera le MO Béjaia en finale. Un club dont il a déjà croisé le chemin lors de la phase de groupes. Dès qu’il a appris la nouvelle Hubert Velud, l’entraîneur des Corbeaux, en marge de la préparation du match de championnat contre Lupopo s’est fendu d’une déclaration qui accorde aux Kabyles le bénéfice de la combativité mais pas forcément celui du talent :« L’affiche de la finale, ce sera du 50-50, a-t-il confié au tpmazembe.com, le site officiel du club, le MOB a prouvé sa valeur et je ne suis pas étonné de le retrouver en finale. Je connais bien la mentalité de cette équipe comme celle des autres équipes algériennes Le MOB a montré cette année qu’il a une équipe très accrocheuse, il compense son manque de talents par la combativité et il y arrive. La preuve, il est en finale. Pour notre part, on a eu des petits soucis, mais je pense qu’on va s’améliorer très vite. Parce qu’il ne faut pas non plus avoir l’image de la double confrontation de demi-finale, avec quinze occasions mais un seul but au finish. Il faut remédier à ça… » Il faut reconnaître à l’ancien entraîneur de l’USM Alger, de l’ES Sétif et du CS Constantine qu’il maîtrise bien le dossier du football algérien et que lors de la phase de groupes, il avait déjà annoncé a ses joueurs que le double affrontement avec les Crabes serait dur. Et il le fut !

@ Cheikh Mabele