Le final eight de la Ligue des champions d’Europe aura lieu du 12 au 23 août à Lisbonne. Pour le moment, sont qualifiés le Paris SG, l’Atalanta Bergame, Le RB Leipzig, l‘Atletico Madrid,  en attendant les quatre vainqueurs des huitièmes de finale retour prévus au début de la semaine prochaine et qui opposeront Manchester City au Real (2-1), le Bayern Munich à Chelsea (3-0), la Juventus à Lyon (0-1) et le FC Barcelone à Naples (1-1).  On le sait déjà, les, quarts et  demi-finales auront lieu sur un seul match ce qui fera un total de sept matches pour boucler le tournoi et bien sûr à huis clos.

Quid de la rentabilité ? L’Institut portugais d’administration et de marketing (IPAM), y répond en affirmant  que cette formule exceptionnelle de la LDC va  rapporter plus de  54 millions d’euros de recettes pour l’économie de la capitale portugaise.Ils seront, selon les analystes  16.000 supporters à Faure le déplacement . Un chiffe auquel il faut ajouter  plus de 3.300 personnes directement concernées par la compétition : 600 membres des délégations des équipes, 400 journalistes, 1.000 personnes dans l’organisation de l’épreuve, 1.000 invités de l’UEFA, 200 employés à la production TV et les 42 arbitres convoqués. Toujours selon l’IPAM, c’est la restauration qui profitera le plus de ce tournoi final, avec 24,7 millions d’euros de recettes, soit 49% des retombées, suivie de l’hébergement (13%) et les voyages (9%). L’IPAM évoque également  les bienfaits en matière d’images dont profitera la métropole avec une exposition mondiale durant près de deux semaines.

@2022mag.com