Le sélectionneur de l’Egypte estime que  son équipe a hérité d’un adversaire difficile en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations  tout en précisant que son groupe est fin prêt à mener la bataille contre l‘Afrique du Sud :  » Nous avons regardé leurs matches en phase de groupes et ils ont de bons éléments, a confié vendredi matin  Javier Aguirre  en conférence de presse, nous sommes physiquement préparés pour le duel  et l’équipe évolue d’un match à l’autre, en particulier du point de vue physique. Il n’y aura pas de crise à ce niveau contre l’Afrique du Sud. La pression dans le football est normale. Et la  pression sur l’Egypte est davantage due au fait que c’est le pays hôte. Ici tout le monde  réclame le titre ».

Afrique du Sud 2019 ( photo cafonline.com)

Afrique du Sud 2019 ( photo cafonline.com)

En ce que concerne cette fameuse pression, son homologue et adversaire d’un jour,  Stuart Baxter, confirme qu’elle sera sur les locaux  et espère en profiter : Nous sommes optimistes à l’idée de faire face à l’Egypte, car nous connaissons leur passion et je pense qu’ils auront plus de pression. Nous devons bien jouer car c’est une bonne équipe et nous devons être prêts pour le match. L’Egypte et le Maroc sont les meilleures sélections du tournoi jusqu’à présent et nous avons fait de notre mieux pour battre le Maroc, mais nous avons échoué. Nous allons  donc trouver un moyen de battre les Pharaons ». Il faut noter que les Bafana Bafana n’ont marqué que les  trois points  du succès faca au voisin namibien et ont perdu contre les deux favoris du groupe D, la Côte d’Ivoire (0-1) et le Maroc (0-1).

@2022mag.com