Il n’y a pas de doute, l’attaquant Ahmed Khalil, 27 ans, est bien l’homme providentiel de la sélection nationale des Emirats arabes unis dans cette Coupe d’Asie des nations que le pays organise. Décisif  par sa présence dans le jeu mais aussi et surtout par son opportunisme efficace,

L’homme aux  sélections  a eu le sang froid nécessaire pour transformer magistralement  le penalty  de la 103′  contre le Kirghizistan signe de qualification. Avant, il avait débloqué la situation contre Bahrein grâce à un coup franc diabolique. Alors, ll a l’impression que  c’est un signe favorablepour cette équipe des Sukoors qui plie et ne rompt pas et qui passe à travers les gouttes sans se noyer.

Ahmed Khalil félicité par un coéquipier après un but lors des éliminatoires du Mondial 2018 (photo Fifa.com )

Ahmed Khalil félicité par un coéquipier après un but lors des éliminatoires du Mondial 2018 (photo Fifa.com )

Le joueur d‘Al Jazira , élu meilleur joueur de l’Asian Nations Cup en 2015, est revenu sur cette qualification difficile et ce qu’elle représente :  Ce fut un match difficile et nous l’avons sans aucun doute rendu plus difficile pour nous-mêmes. Lorsque vous ne capitalisez pas sur les chances que vous avez, les choses deviennent difficiles. Tout le monde sait que nous étions dans une situation difficile,  a-t-il confié dans les colonnes du site afc.com, mais au final, la victoire est la chose la plus importante et je pense que nous devrions envisager l’avenir et réfléchir à ce que nous est promis pour la suite. Je suis  heureux  d’avoir pu marquer le penalty pour remporter une victoire très importante pour le peuple émirati et pour nous en tant que joueurs. Mais sans doute que le meilleur est à venir ».

Pour atteindre le dernier carré et faire au moins aussi bien qu’en 2015 en Australie (troisièmes), les Emiratis devront d’abord passer sur le corps des Australiens :  » Nous devons respecter l’équipe d’Australie, a précisé le natif de Dubai,  mais sans la placer plus haut qu’elle ne l’est réellement. Ils nous respectent autant que nous les respectons. Nous jouerons devant nos fans et j’espère que tout ira bien pour nous ».

Alberto Zaccheroni

Alberto Zaccheroni

Une chose est sûre, le sélectionneur mise sur son expérience  et son sang froid pour continuer à avancer dans la compétition. Il a dit tout le bien qu’il pense de lui au soir de la victoire en huitième de finale: « Ahmed Khalil est un très bon attaquant, il est l’un des meilleurs en Asie. Quand j’ai pris en main l’équipe des EAU à la fin de l’année 2017, il a connu plusieurs blessures et ne jouait pas beaucoup avec son club. Néanmoins, je suis un très bon joueur et je dois dire que je compte beaucoup sur lui. Il fait tellement pour l’équipe. « 

Peut-on voir dans ce hasard du calendrier un autre bon signe pour les protégés d’Alberto Zaccheroni ?  Les Socceroos n’ont jamais été convaincants depuis le début de la compétition.Les champions en titre sont  laborieux comme leurs hôtes, d’ailleurs. Le match sera certainement gagné par  les moins laborieux du jour.

@Cheikh Mabele