Les Emirats arabes unis se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe d’Asie des nations dont ils sont les hôtes en battant les Kirghize (3-2). Une victoire et une quaification qui ne se  sont dessinées que dans la prolongation.

Les protégés d’Alberto Zaccheroni ont souffert le martyre et plongé leurs fans dans une ambiance angoissante avec le spectre d’une sortie précoce sur la tête. Les Al Sukoor (les Faucons) ont bien ouvert le score par le bais de Khamis Esmaeel au quart d’heure de jeu, mais leurs adversaires n’ont pas traînés pour répliquer par Mirlan Murzaev (26′). Si les coéquipiers du gardien de but Khalid Eisa Bilal ont eu quelques occasions de remettre le couvert, ils ont dû toutefois attendre le dernier tiers du monde pour frapper à nouveau. Cette fois grâce à leur meilleur attaquant Ali Mabkhout (64′).

Ahmed Khalil auteur du but de la libération (photo afc.com)

Ahmed Khalil auteur du but de la libération (photo afc.com)

La fin du temps réglementaire s’annonça éprouvante pour tous les acteurs. A raison, puisque les Kirghyse ont  lancé leur coup de poignard dans le temps additionnel pour rêvenir une deuxième fois à égalité. Auteur du forfait: Tursunali Rustanov (92′). Voilà les locaux contraints de disputer la prolongation. Avec la peur au ventre. Celle  de jouer leur tournoi sur une séance de tirs au but aussi improbable que stressante. Heureusement que le buteur maison, Ahmed Khalil, avait encore de l’essence dans le réservoir pour délivrer un stade tétanisé à deux minutes de la fin de la première période de cette prolongation. Cette fois, les  locaux ont su défendre leur mince avance jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Mais Dieu comme ce fut dure. Et il en est ainsi depuis le début de la compétition. Il seront opposés  à en quart de finale .

@2022mag.com