L’arrivée de l’entraîneur Hein Vanhaezebrouck semble avoir transformé Anderlecht. La machine grippée depuis le début de la saison semble avoir redémarré et retrouvé des couleurs. A l’image de son capitaine Sofiane Hanni auteur d’un grand match contre son ancien club Malines (4-3).

Auteur de deux passes décisives et plus que jamais influent dans le jeu des Mauves, le Fennec s‘est dit ravi de la nouvelle donne, même s’il a toujours eu un bon feeling avec l’ancien coach, René Weiler:  C’est un jeu différent de ce qu’on proposait, a-t-il confié en conférence de presse, c’était bien en première mi-temps, moins en deuxième. On doit construire sur la première période. On veut apporter ce genre de jeu. Ressortir de derrière, mettre la pression haut. Ça n’a fonctionné qu’une mi-temps. Clairement on s’amuse quand on gagne 4-1 après 45 minutes. »

Sorti sous les acclamations des fans, les mêmes qui l’avaient sifflé lors des dernier matches, le natif a beaucoup apprécié: »Je m’épanouis dans ce système et ça se sent. Les supporters qui m’applaudissent ? Je ne sais pas pourquoi ils étaient mécontents face au Standard de Liège mais aujourd’hui ils étaient contents, ça me fait plaisir. » Cette renaissance tombe à pic, puisque les Mauves vont devoir affronter mercredi soir la montagne Paris SG en Ligue des Champions. Une belle occasion de prolonger le plaisir. N’est-ce pas Hanni ?

@Cheikh Mabele