Les équipes du  Maghreb engagés ce week-end dans une série de matches amicaux entrant dans le cadre de la préparation des deux  premières journées des éliminatoires de la CAN 2021 n’ont pas trouvé la solution face à leurs adversaires respectifs.

Algérie - RD Congo (1-1)

Algérie – RD Congo (1-1)

Tout a commencé jeudi soir avec l’Algérie. Largement remaniée par rapport à l’équipe sacrée championne d’Afrique en juillet au Caire, El Khadra a  concédé logiquement le nul face à une belle et prometteuse formation de RD Congo (1-1). Le sélectionneur des Fennecs a opté pour une revue d’effectif en voulant sans doute conserver ses bonnes cartouches pour le match de prestige qui attend ses hommes de base mardi soir à Lille contre la Colombie.

De son côté le Maroc version Vahid Halilhodzic n’a pas fait beaucoup mieux que son voisin de l’Est Après deux premières sorties assez moyennes en septembre face au Burkina Faso (1-1) puis face au Niger (1-0), les Lions de l’Atlas ont disputé vendredi soir à  Oujda un derby  face à la Libye en stage depuis quelques jours du côté de Tanger . Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la prestation de la bande à coach Vahid, il est vrai privée de quelques cadres blessés, n’a pas été convaincante. Le Maroc a pourtant ouvert le score tôt dans le match par Jaouad El Yamiq (20)’ mais l’égalisation libyenne avant la pause signés Sanad El Ouerfelli (43′) a troublé la confiance de l’équipe hôte pour le reste de la partie .Malgré les changements, le Maroc n’a jamais su trouver la faille pour l’emporter.

En dépit du résultat brut décevant, Vahid Halilhodzic s’est évertué à ne retenir que les points positifs de la sortie de ses hommes, à savoir  l’engagement, la volonté et la générosité toute en  évoquant  le chantier engagé depuis son arrivée  cet été  à la tête de la sélection chérifienne : “J’essaye à chaque match amical de tester de nouveaux joueurs, a-t-il  confié en conférence de presse,  j’essaye des organisations et des plans de jeu différents, mais il faut un peu plus de temps pour améliorer tout celaOn est en train de reconstruire complètement une équipe, il faut créer des automatismes et travailler plus sur la maitrise du jeu, surtout dans les passes ».

Tunisie - Cameroun 0-0 à  Radès

Tunisie – Cameroun 0-0 à Radès

Plus à l’est du Maghreb, à Radès, la Tunisie était opposée  samedi au Cameroun. La  confrontation entre le quatrième de la CAN 2019 et le champion de l’édition  2017 s’est achevée sur un match nul sans but. Point commun aux deux équipes , elles avaient sur le banc technique un nouve entraîneur . Mondher Kebaier pour les Aigles de Carthage et le  Portugais Antonio Conceiçao pour les Lions Indomptables.  

Les Tunisiens n’ont cependant pas déçu même s’ils n’ont pas gagné. Car le contenu proposé était bon dans un match qu’ils ont largement dominé en se créant de multiples occasions. Ils auraient dû l’emporter si leur buteur fétiche, Taha Yassine Khenissi, n’avait pas manqué de transformer un penalty à l’heure de jeu. Il faut rappeler que les Aigles de Carthage restaient sur une défaite en septembre face à la Côte d’ivoire (1-2). Désormais, Mondheir Kebaier dispose d’un mois pour trouver la bonne formule qui permettra à ses hommes de bien commencer les éliminatoires de la CAN 2021 face à la Libye.  A noter que mardi prochain  le Maroc sera opposé au Gabon à Tanger alors que l’Algérie se déplacera à Lille pour défier la Colombie.

@Chekh Mabele

La fiche  de  Tunisie – Libye (0-0) 

Tunisie: Farouk Ben Mustapha, Dylan Bronn, Yassine Meriah, Wejdi Kechrida, Elyes Skhiri, Ali Maâloul, Ghaylen Chaâlali (Aymen Ben Mohamed, 33′), Ferjani Sassi, Seifeddine Khaoui (Bassam Srarfi, 77′), Naim Sliti (Hamza Rafiaa, 89′), Taha Yassine Khenissi (Omar Layouni, 75′). Entraîneur : Mondher  Kebaier

Cameroun: Fabrice Ondoa, Collins Fai, Jerome Onguene (Dawa Jayskim 74), Michael Ngadeu, Ambroise Oyongo, Arnaud Djoum, Malong Kunde, Anguissa Zambo, Ekambi Toko (Edgard Salli 78), Christian Bassogog, Ignatius Ganago. Entraîneur : Antonio Conceiçao