Auteure d’un match nul avec le Nigeria insatisfaisant sur le plan comptable et médiocre au niveau du contenu, l’équipe d’Algérie s’apprête à affronter mardi soir la sélection de Centrafrique  en amical au stade olympique du 5 juillet. Une occasion pour le nouveau patron des Fennecs, Rabah Madjer, d’effectuer des essais et de mettre en place son projet de jeu. Mais il a sans doute intérêt à demander à son groupe de ne pas prendre à la légère les Fauves du Bas Oubangui.

D’ailleurs, si jamais l’ancienne star du FC Porto omet de le faire, le boss technique des visiteurs, Raoul Savoy, s’en est chargé et a prévenu ses hôtes, son équipe ne sera pas un simple faire-valoir:  » Vous savez, de toutes les façons, il est clair qu’on n’aura pas l’étiquette de favori, a-t-il confié au site le buteur.com, car l’Algérie recèle dans ses rangs de grands joueurs qui évoluent dans de bons clubs européens.

Avant de lancer cet avertissement: » Mais sachez que, nous aussi, nous avons des joueurs qui évoluent en Europe. Il n’y a plus de matchs faciles. Récemment, le Luxembourg a pu tenir en échec la France chez elle au Stade de France. Nous, on est là pour travailler et apprendre. Les Algériens oublient peut-être que cette même équipe de la Centrafrique a battu leur sélection 2-0, il n’y a pas si longtemps. Ne croyez pas que l’Algérie va nous mettre facilement 4 ou 5 buts. » A l’évidence, ce match ressemble à un piège pour une formation algérienne plongée dans la doute et appelée à évoluer dans un stade surnommé « Le Tribunal » qui ne lui réussit plus depuis quelques années.

@Cheikh Mabele