L’aventure de Nabil Maaloul à la tête d‘Al Duhail, le triple champion en titre du Qatar, aura duré à peine six mois.Le club de Doha a en effet annoncé la rupture à l’amiable du contrat qui le liait à l’ancien sélectionneur des Aigles de Carthage dans un communiqué conventionnel et laconique posté sur le son site  officiel “La direction du club adresse ses remerciements à l’entraîneur Nabil Maaloul qui a assumé la responsabilité du club lors de cette dernière période et nous lui souhaitons plus de réussite dans sa carrière”.

Pour rappel, Maaloul  avait alors succédé, un peu à la surprise générale, à Djamel Belmadi, qui avait quitté une équipe qu’il dirigeait depuis quatre ans pour rejoindre la banc de la sélection nationale algérienne. Il faut dire que Nabil Maaloul n’a pas vraiment réussi la transition. Le champion de la Qatar Stars League s’est fait éliminer en quart de finale de la Ligue des champions d’Asie et semble bien en difficulté en championnat derrière’une équipe d’Al Sadd incroyablement efficace cette saison et qui a d’ailleurs battu sèchement  le champion  (3-1) lors du match aller disputé le11 décembre. Al Duhail devrait annoncer le nom du remplaçant de l’ancien coach de l’ES Tunis au plus tard à la fin du mois.

@2022mag.com