L’information a circulé comme une traînée de poudre aux Emirats arabes unis au début du mercato estival. Elle laissait entendre que la Star des stars émiraties, Omar Abdulrahman, 25 ans, milieu offensif d’Al Ain, intéressait l’OGC Nice. Et que pour ce faire des émissaires du club de la Riviera avaient fait le déplacement de Dubaï. Une nouvelle qui  n’a jamais été confirmée en France.

Mais depuis que Nice a commencé a négocier – avant de conclure- avec le Néerlandais Wesley Sneijder, l’histoire des perspectives du meilleur joueur asiatique 2016 est revenue sur la table. Mais cette fois, c’est pour rappeler que le joyau du riche Émirat est tout simplement « intransférable ». Pourquoi? D’abord, parce qu’il faut que le candidat acheteur aurait été dans l’obligation d’arracher l’accord des plus hautes autorités locales tant le joueur est considéré comme faisant partie du patrimoine national. Ensuite, parce que créateur-finisseur (55 buts, 101 passes décisives avec Al Ain) émarge à un très haut niveau de salaire  annuel net. Estimé à 5,1 millions d’euros et donc accessible seulement à de grosses locomotives européennes. Dont Nice, évidemment, n’en fait pas partie.

@Cheikh Mabele