Souvent irréprochable et donc rarement sanctionné de suspension  par la Commission de discipline de la Confédération asiatique de football (AFC) en club et jamais en sélection, Baghdad Bounedjah, l’attaquant international algérien d‘Al Sadd, a été lourdement puni, deux mois,  pour des faits  qui remontent à la demi-finale aller de la Ligue des champions  ayant opposé à Doha en octobre 2019 le  champion sortant  du Qatar  à Al Hilal Riyad et remportée (4-1) par les Saoudiens. Un vrai cou dur pour le joueur bien sur mais également pour son équipe engagée dans la phase de groupes de l’édition LDC 2020. Ce jour-là, le champion d’Afrique en titre avait sévèrement critiqué publiquement l’arbitrage de l’Emanais  Aheme Al Kaf.  Le Fennec va donc manquer le double choc  (3e et4e journées)  contre les Emiratis d’Al Ain et ne fera sa réapparition qu’au mois d’avril.

@2022mag.com