Arrivé  au Zamalek au coeur de l’été 2018 en provenance de l’ ES Sahel  le milieu de terrain  Ferjani Sassi, devenu pièce essentielle des Chevaliers Blancs, pourrait quitter le Caire  à la fin de la saison en cours avec peut-être un titre de champion d’Egypte dans ses valises.  Alors que ses dirigeants, dont le président Hussein Labib,  piaffent d’impatience de voir l’international tunisien toquer à leur porte pour prolonger son contrat qui arrive à expiration  dans quelques semaines, le natif  de l’Ariana (29 ans)  diffuse plutôt des signes qui indiquent un départ prochain.

C’est ainsi que les fans et les proches du club veulent comprendre  son message posté mercredi soir sur son compte  Twitter : « Je suis fier de mon passage avec le club  qui est le plus important de ma vie. Dieu sait que j’ai fait de mon mieux avec Zamalek et les supporters du club resteront mon véritable soutien sur tous les fronts. Je clarifierai bientôt tous les faits ». Au Qatar la rumeur bruisse de son arrivée prochaine à Doha. Avec une piste qui ménèrait à Al Rayyan, l’équipe coachée par un certain Laurent Blanc.Pour le moment, en raison d’une blessure contractée lors du match victorieux face à la République démocratique du Congo (10), Ferjani Sassi a quitté le stage des Aigles de Carthage et ne disputera donc pas le chaud derby qui opposera  vendredi soir à radès ses compatriotes aux Fennecs champions d’Afrique en titre.

@2022mag.com