Revenu le 11 mars 2021  sur la pointe des pieds à la tête de l’équipe des Zamalek après l’avoir quittée presque en catmini en septembre 2020  pour rejoindre les Saoudiens d‘Al Taawoun, Patrice Carteron a travaillé en silence pour remettre le club cairote sur de bons rails, Jusqu’à ce succès remarquable signé mardi soir en Premier League qui fait tant mal au rival ahlaoui maître incontesté lors des six dernières saisons.

Parrice Carteron en discussion avec  son staff ( photo facebook club)

Parrice Carteron en discussion avec son staff ( photo facebook club)

Inutile de préciser que le technicien français est un homme comblé :  » Je suis très heureux de remporter le titre de champion, a-t-il confié en conférence de presse,  c’est un trophée très spécial, et je félicite le conseil d’administration et les fans  de nous avoir soutenu après avoir gagné les 8 derniers matches et remporté le titre.C’était une saison spéciale pour moi, j’étais déja  sur le banc en début de sasion  puis je suis parti et je suis revenu mais je me sens à l’aise ici. Nous avons de nouveaux objectifs à atteindre la saison prochaine ».

Carteron  a  également évoqué  brièvement la manière dont a été acquise cette consécration:  » Nous étions physiquement dominants en seconde période dans la plupart des matches, c’est ce que nous allons travailler pour maintenir le rythme de la saison prochaine ». Le natif de Saint-Brieuc a aussi effleuré le sujet du mercato : « Je ne parlerai pas des nouveaux transferts. Nous travaillons actuellement à la stabilisation de l’effectif, comme nous l’avons fait avec le renouvellement de Zizo et El-Wensh, et les négociations en cours avec Achraf Bencharki« . Cette réponse confirme l’idée que l’entraîneur a bien l’intention de prolonger l’aventure avec les Chevaliers Blancs.

@2022mag.com