Lors d’une conférence de presse tenue au siège du Zamalek, l’attaquant international égyptien Mahmoud « Shikabala » a fait un incroyable acte de repentance afin de regagner la confiance de son club et surtout celle de son président Mortada Mansour. Accusé d’actes d’indiscipline  puis écarté de l’équipe à deux ou trois reprises, le Pharaon a promis de changer:  » « Je promets qu’il y aura aucun problème à partir d’aujourd’hui et je vous promets que je serai une autre personne à partir de maintenant, a-t-il confessé publiquement. Soupçonné d’avoir simulé une blessure afin de ne pas disputer le Super Coupe d’Egypte à Abu Dhabi, l’ancien joueur du Sporting Lisbonne, s’est offusqué : « Je devais passer en chirurgie, comment peut-on croire que j’ai eu envie de manquer un tel événement, moi qui suis un l’inconditionnel du Zamalek et pas seulement un joueur ? Personne n’a le droit de mettre en doute ma loyauté ». L’ancienne star et ex entraîneur des Chevaliers Blancs, Mido, a joué un rôle important dans cette réconciliation approuvée in fine par le président Mortada qui veut désormais voir Sikabala devenir « un capitaine exemplaire ».

@Cheikh Mabele