La Fédération égyptienne de football (EFA) ne badine pas avec la discipline sur et en dehors des pelouses. S’il ne le savait pas, le milieu de terrain du Zamalek,Emam Ashour, 23 ans, vient de l’ apprendre à ses dépens. L’EFA lui a en effet infligé douze matches de suspension et une amende de 13 000 euros pour avoir chambré en chanson l’ennemi intime des Chevaliers Blancs, Al Ahly, a l’issue d’un match de Youth League. Il a également été sanctionné pour avoir été filmé en train de chanter en compagnie d’autres coéquipiers  des obscénités contre la direction des Red Devils et en visant  particulièrement  l’ex président Hassan Hamdi. Il faut dire que le natif du Caire n’en est pas à sa première affaire puisqu’il avait déjà écopé d’une lourde punition (10 matches ) pour avoir infligé un violent coup de pied au Ahlaoui  Walid Soliman lors de la Super Coupe d’Egypte disputée  à Abu Dhabi en février 2020. A noter que la direction du Zamalek a annoncé qu’elle ferait appel de cette sanction qu’elle estime injuste.

@2022mag.com