Si sur les réseaux sociaux une bonne partie des fans du Zamalek s’est déchaînée en accusant l’ES Tunis et le MC Alger de s’être entendus pour un partage des points qui éliminerait leur club de la Ligue des champions, ce n’est pas le cas de Patrice Carteron. Lors de la conférence de presse qui a suivi le match largement victorieux de son équipe face aux Sénégalais du FC Teungueth (4-1), le technicien français a paru s’être fait  une raison (en partie seulement) en affirmant :  « Je ne pense pas qu’il y ait eu de collusion  … Les deux sont de grandes équipes. Mais si j’étais à la place d’Espérance, je n’aurais pas voulu que nous allions plus loin, car affronter le MC Alger dans les derniers stades, par exemple, serait mieux pour eux que de jouer contre Zamalek ».

Patrice Carteron

Patrice Carteron

L’ancien coach du TP Mazembe et du Raja Casablanca a désormais l’esprit tourné vers la compétition nationale :  » Nous nous battrons pour gagner le championnat et la Coupe. Pour moi, s’imposer en Premier League  est aussi  difficile que gagner la Ligue des champions africaine. La concurrence avec Ahly sera très difficile car ils sont cohérents, mais nous sommes déterminés à conserver le même esprit que nous avons trouvé ces derniers temps ». C’est en effet un joli défi pour les Chevaliers Blancs qui n’ont plus remporté le titre national depuis 2015. Pour rappel, à la mi-temps du championnat, le Zamalek est premier avec 33 points et Al Ahly troisième à six longueurs. Toutefois les Red Devils ont trois matches en retard.

@2022mag.com