Alors qu’il n’a pas encore terminé sa première saison sur le banc du Wydad Casablanca, l’entraîneur Faouzi Benzarti penserait déjà à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. En Egypte, par exemple . L’information est relayée  par le site sport.Le360.ma  qui affrime que le natif de Monastir aurait mandaté  un agent pour  creuser une piste au pays des Pharaons. Pourtant, à l’instant T, les résultats obtenus avec les Rouge et Blanc sont bons. En effet, le WAC est toujours leader de la Botola Pro même si son éternal rival, le Raja, maintient une pression d’enfer, il est également qualifé en demi-finale de la Coupe du Trône où il affrontera la Tétouan  et toujours en vie en Ligue des champions malgré sa défaite surprise à domicile en demi-finale face au Kaizer Chiefs (1-0) sud-africains.

unnamedIl semblerait d’ailleurs que ce sont les critiques virulentes  provoquées par cet accroc qui ont précipité la réflexion du technicien tunisien. Le richissime  Pyramids FC, qui barbote dans le ventre mou de la Prremier League et où l’entraîneur en place, l’Argentin Junior Rodolfo Arruabarrena,  se trouve en grande difficulté, pourrait être une terre d’accueil. .En cas de départ cet été, ce sera alors la 38e fois que l’ancien sélectionneur des Aigles de Carthage changerait de banc depuis ses débuts dans le métier en 1977. Certains clubs ont fait appel à eses services  plussieurs fois  à l’image de l’ ES Sahel (6), l’ES Tunis (5), l’US Monastir (4), le CS Sfax ( 4) et même le Wydad Casablanca (3).

@2022mag.com