Il n’y a pas qu’en Europe que l’on commence a ouvrir partiellement les stades au public après plus de 14 mois de huis clos strict. Les Emirats arabes unis  ont ouvert la première porte d’un stade dimanche dernier à l’occasion de la finale de la Coupe du Président qui a opposé le Shabab Al Ahli Dubai  à Al Nasr Dubai (2-1). Seules les personnés entièrement vaccinées ont eu l’autorisation de s’asseoir en tribunes. En sus, les heureux élus se sont vu offrir gratuitement  un test PCR, ainsi qu’un repas et une boisson afin de limiter les déplacements dans le stade.

187023053_429223824833026_8888482985975428084_nUne première qui a ravi la direction les dirigeants de la fédération émiratie :  » C’était un succès, tout s’est bien passé, a confié en conférence de presse son  secrétaire général, Mohammed Hazzam Al Dhaheri, l’entrée et la sortie du stade et l’expérience des supporters à l’intérieur étaient parfaites. Nous n’avons eu aucun accroc, ça s’est très bien passé ». Du coup, l’expérience devrait être renouvelée le mois prochain (3-18 juin)  dans un cadre international avec l’organisation de huit matches comptant pour le deuxième tour des éliminatoires combinées Mondial 2022- Coupe d’Asie des nations 2023.  La ville de Dubai  a été choisie par la Confdératon asiatique de football (AFC) pour accueillir les huit matches restant à disputer dans le groupe G composé de l’équipe du pays hôte, du Vietnam, de la Thaïlande, de la Malaisie  et de  l’Indonésie.

@2022mag.com