Depuis le début de la saison, l’USM Alger traverse des moments difficiles. Sur le plan financier seulement car les comptes de la société sont bloqués en raison des ennuis de son ex-proriétaire, Ali Haddad, avec la justice algérienne.

Malgré les tensions  vécues par les joueurs qui  ont même  fini par déclencher un mouvement de grève de courte durée, les réusltats sportifs sont au rendez-vous. En championnat où le club est sur le podium après trois journées et  en Ligue des champions où le club a passé le premier tour  avec aisance . Et à quelques encablures du match aller  du deuxième tour qui doit opposer  à Blida les usmistes aux Kenyans de Gor Mahia, le moral de l’entraîneur est au  beau fixe. Billel  Dziri où l’art de mener un groupe à bon port en dépit de environnement défavorable/ :  » Je peux  vous rassurer que nous avons repris le travail dans de bonnes conditions,a confié le natif de Hussein Dey  dans les colonnes du quotidien Liberté,  les joueurs ont exprimé leur ras-le-bol par rapport à la situation financière du club, et ce, en observant une grève de deux jours. Mais tout est rentré dans l’ordre. Nous préparons nos prochaines échéances dans une bonne ambiance. J’espère que le club s’en sortira le plus rapidement possible ».

 USM Alger

USM Alger

A la question de savoir s’il n’est pas compliqué pour un entraîneur de maintenir son équipe au plus haut niveau dans un tel contexte, l’ancien international algérien (81 sélections, 9 buts), qui est aussi un enfant de  la maison , a affirmé que c’est le lot de nombreux clubs de Ligue 1 et  évoque  une histoire de  devoirr :   » Je ne vous cache pas que c’est très difficile de gérer une équipe en pleine crise. Mais on se dit que l’USMA n’est pas la seule dans le championnat national à vivre une telle situation. L’absence d’argent dans le championnat algérien n’est pas propre à l’USMA. La crise est partout. J’avoue  que la situation de l’USMA à l’heure actuelle est critique, on ne sait même pas comment vont évoluer les choses à l’avenir. Mais ce n’est pas une raison pour nous en tant que sportifs d’abandonner. Nous sommes dans l’obligation de faire face à ces problèmes par respect à l’USMA et à ses supporters ».  Petite éclaircie  dans une ciel couvert, les Rouge et Noir ont reçu une bonne nouvelle à la veille du weekend: la justice algérienne  leur a  promis d’accélérer le traitement du dossier du club  et donc celui du déblocage de ses comptes bancaires. À suivre.

@2022mag.com