A trois journées de la fin du championnat de Ligue 1, la bataille à trois se poursuit et conserve tout son piment à la compétition. Mais l’ ES Sahel possède désormais une petite option au détriment du CS Sfaxien et surtout de l’ES Tunis. En effet, les Etoilés se sont imposés petitement à huis-clos devant l’ES Zarzis (1-0, but de Diogo Acosta, 9’), alors que les hommes  de Faouzi Benzarti ont frappé un grand coup en battant l’Espérance de Tunis (1-0) grâce à une réalisation signée du Nigérian Junior Ajayi. Avec cinq points de retard sur l’ESS et un match en moins à disputer, les Sang et Or sont condamnés à un sans faute tout en espérant un faux pas voire deux de leurs adversaires. Pour les hommes de Ammar Souayah, déjà éliminés de la Coupe de la Confédération africaine, tout se jouera sans doute dimanche prochain lorsqu’ils recevront l’Etoile du Sahel à Radès. Ce sera sans aucun doute l’occasion d’un quitte ou double. De son côté, le Club Africain poursuit sa tardive remontée en s’imposant largement devant le CS Hammam Lif (3-1). Une affaire réglée en moins d’une demie-heure avec des buts inscrits par Oussama Haddadi (29’), Seif Jaziri (48’) et Nader Ghandri (52’).

@2022mag.com