Le jeune  et rrès prometteur milieu offensif  de Nîmes, Rayan Touzghar, 17 ans,a rejoint le Toulouse Football Club avec lequel il a paraphé un cntrat de deux ans. Les Violets qui ont manqué de peu l’accessiion en Ligue 1 en mai dernier, ont profité de la perte de l’agrément du centre de formation de  Nîmes pour récupérer le natif d’Avignon.

S’exprimant dans les colonnes du quotidien régaional La Provence, le Franco-Marocain a expliqué pourquoi il a fait le choix du Téfécé alors que d’autres prétendants sz pressaient au portillon ;  » Le club, justement, valorise tout particulièrement le centre de formation, avec des infrastructures optimales à l’appui. Il s’investit énormément pour les jeunes. Il leur fait beaucoup confiance. On l’a encore vu récemment avec Amine Adli ou Kouadio Koné. À Toulouse, il y a vraiment quelque chose à faire. C’est le meilleur endroit pour continuer ma progression ».

Le frère  de Yoann Touzghrern pensionnaire de Troyes qui vien d’accéder en Ligue 1, se dit prêt à patienter avant de se faire une place dans l’équipe première : » Dans un premier temps, je vais intégrer la réserve professionnelle, en National 3. Je vais essayer de franchir des étapes supplémentaires. Ce n’est jamais facile, mais je vais tout donner et m’accrocher. Une fois mon adaptation accomplie, j’espère que tout se passera pour le mieux ». Voilà une mentalité qui decrait beaocup plaire à Philippe Montanier le  nouvel entraîneur  de l’historique club de la capitale de  Haute Garonne.

@2022mag.com