La Fédération syrienne de football a fait le choix de confier le banc de sa sélection  à Nabil Maaloul. Arrivé dimanche dernier  à Damas, le tunisien  de 57 ans a annoncé jeudi soir  sa nomination  sur son compte Twitter : « Je suis heureux d’avoir été nommé entraîneur-chef de l’équipe nationale de Syrie et satisfait de la confiance de la Syria Football Association, a-t-il écrit  sur son post, notre objectif principal sera de nous qualifier pour la Coupe du monde 2022. »

La Syrie avait raté de peu une qualification au Mondial 2018. Qatar 2022 pourrait être une belle revanche  (photo afc.com )

La Syrie avait raté de peu une qualification au Mondial 2018. Qatar 2022 pourrait être une belle revanche (photo afc.com )

L’ancien joueur puis  entraineur de L’ES Tunis a remplacé le syrien Fair Ibrahim arrivé au terme de son contrat en décembre 2019. Le natif a la chance  de profiter d »un bel héritage puisque sous la direction de son prédécesseur  la Syrie a fait un départ canon dans les éliminatoires combinées Mondial 2022- Coupe d’Asie des nations 2023. Avec cinq victoires en cinq journées, elle  occupe en effet, la première place du groupe A  avec huit points d’avance sur  la Chine et les Philippines. Les Aigles de Qasyoun sont bien partis pour finir premiers et de valider ainsi le -ur billet pour le troisième et dernier tour qui opposera dix sélections en deux groupes. L’expérience de Nabil Maaloul qui avait qualifié la Tunisie pour le Mondial 2018 pourra s’avérer très utile .

@2022mag.com