L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia, a été vraiment bien inspiré de faire entrer le  très jeune milieu offensif Rayan Cherki, 17 ans et quelques mois, dans l’arène du stade Louis II alors que son équipe était en souffrance et accrochée aux basques de l’AS Monaco avec ll’idée de conserver au moins  le score égal (2-2) qui lui permettrait de marquer au moins un point.

En remplaçant Thiago Mendes à deux minutes de la fin du temps réglementairele prodige lyonnais allait  faire l-très vite la différence sur  une inspiration géniale  qui a abouti au but à un troisième but, celui d’une  immense victoire. À peine avait-il mis un pied sur la pelouse que Rayan trouva la faille après un échange avec le latéral italien Mattia De Sciglio terminé  par  une  délicieuse frappe  du gauche qui laissa pantois la gardien monégasque Benjamin Lecomte. Une entrée sublime  et un premier but en Ligue 1 qui  resteront gravés à jamais dans la mémoire du Franco-algérien. À noter que Rayan Cherki (17 ans et 258 jours) est désormais ke  2e plus jeune joueur de Lyon à avoir marqué un but en Ligue 1 derrière Bernard Lacombe (17 ans et 114 jours) en décembre 1969 contre le Red Star FC

Faisant preuve d’une maturité étonnante, le talentueux gone  pensait déjà  à la suite  des événements  pour son équipe en quête d’une qualification en Ligue des champions : « Je suis très content. Mon but a fait gagner l’équipe. Tout le monde a fait un travail merveilleux pendant 90 minutes. On mérite la victoire aujourd’hui car on a fait un bon travail collectif. Il fallait se venger de la défaite en Coupe de France. On avait à cœur de tout donner, de ne rien lâcher pendant l’ensemble du match. On ramène les trois points à la maison. Il nous reste trois matches maintenant pour prendre le plus de points possibles » Gageons que son entraîneur ne se privera pas de l’utiliser comme un atout magique dans la dernière ligne droite et brûlante  qui s’annonce.

@2022mag.com