Après la victoire d‘Al Ahly  au stade  d’Al Rayan  au Qatar  le Raja de Casblanca (1-1,  6 tab 5)  en Supercoupe d’Afrique, l’entraîneur du club chérifien, Marc Wilmots, a estimé que les Cairotes ont eu vraiment de la chance pour s’imposer.

Notamment après être revenu au score dans le temps additionnel grâce à un but signé Taher Mohamed Taher: « Le match a été très difficile comme nous l’avions prévu, des matches comme celui-ci peuvent changer la donne en une seconde », a  déclaré le Belge,  Al Ahly a fait son retour à la dernière seconde, et la chance était de leur côté lors des tirs au but. Je suis fier de la performance de mes joueurs tout au long du match, nous n’avons pas eu de chance car nous aurions pu doubler notre avance dès le début. Al Ahly est un grand club, je savais que la confrontation allait être difficile, maintenant je vais devoir revoir le match pour voir ce qui n’allait pas ».

Côté égyptien, la réplique n’a pas tardé et c’est l’homologue du natif de Dongleberg,  Pitso Mosimane qui s’y est collé en reprochant les abus de perte de temps de la part des joueurs chétifiens tout au long de la deuxième période :  « Si le Raja avait joué plus, ils auraient pu gagner, mais ils ont plutôt perdu du temps, a ironisé le Sud-africain au micro de BeIN Sport,  après nous avons beaucoup pratiqué les tirs au but et nous les avons intelligemment gérés. Nous sommes  Al Ahly, et  nous avons le bon état d’esprit ! » . L’ancien sélecionneur des Diables Rouges (2012-2016) reviendra-t-il sur le sujet ? Pas sûr,  il a plutôt  promis aux  supporters de Raja  de travailler dur pour corriger ce qui n’a pas fonctionné à Doha?.

@Cheikh Mabele