C’était dans les tuyaux du mercato depuis quelques semaines, c’est désormais officiel : l’attaquant international marocain Soufiane Rahimi a quitté le Raja Casablanca pour rejoindre Al-Aïn aux Emirats, une des trois grandes loomotives de l‘Arabian Gulf League (AGL).  C’est au lendemain d’une victoire de prestige du Raja dans la Coupe arabe de l’UAFA  au détriment es Saoudiens d’Al Ittihad Jeddah (4-4 puis 5-3 au tirs au but) que le deal a été scellé.

Le meilleur joueur de la dernière édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) a paraphé un contrat de quatre ans contre une indemnité de rransfert de 2 millions d’euros versée au vice-champion sortant de la Botola. Il retrouvera dans ce nouveau championnat  son ancien coéquipier du Raja, l’attaquant congolais  Ben Malengo, qui a rejoint, également cet été, Al Sharjah FC, le   champion des Emirats en 2020. Pour mémoire, le Lion de l’Atlas, auteur de  14 buts et 14 passes décisives en championnat et Coupe du trône était également dans la ligne de mire d‘Al Ahly.  L’entraîneur, Pitso Mosimane, avait fait une priorité du natif de Casablanca.

L’intérêt d’autres clubs a été confirmé par le joueur dans une déclaration postée sur le site officiel des Mauves d’Al-Aîn : »Je tiens à remercier le conseil d’administration du club de football d’Al Ain, le personnel technique et les fans d’Al Ain, pour le soutien illimité que j’ai reçu d’eux, avant et après la signature de mon contrat avec le club. J’en profite pour leur  assurer que mon grand désir de porter le maillot d’Al Ain a permis de régler les choses tôt. Et j’ai arrêté les négociations avec certains clubs qui avaient pris attache avec le Raja Casablanca ».

@2022mag.com