C’est officiel depuis mardi, le technicien belge a donc été intronisé en lieu et place de Lassaâd Chabbi, écarté – le club parle d’une séparation à l’amiable sur son site -, sur le banc du Raja de Casablanca.

Quelques chiffres ont déjà fuité concernant les émoluments du nouveau venu dans la Botola Pro Inwi, qui débarque dans un club dont le directeur sportif n’est autre que son compatriote Patrick De Wilde.

Wilmots devrait coûter 700 000 dirhams mensuels au club : 400 000 seront dévolus à son salaire (hors primes) soir un peu plus de 38 000 euros, et les 300 00 restants (28 000 euros) pour son encadrement technique, puisqu’il a révoqué les adjoints qui travaillaient avec son prédécesseur.

Selon ces chiffres, l’ancien sélectionneur de la Belgique, de la Côte d’Ivoire et de l’Iran deviendrait ainsi le technicien le mieux payé du championnat marocain…

@Samir Farasha