Qui succédera dans quelques mois à Al-Sadd, le champion 2021 et grand favori à sa propre succession ? Douze clubs sont sur la ligne de départ du championnat qatarien, avec encore une cohorte de stars étrangères.

Cette saison encore, la QSL fait encore et toujours appel à l’expertise de techniciens chevronnés : onze des douze clubs de la QSL sont dirigés au coup d’envoi de la saison par des techniciens étrangers, le seul qatarien étant Younes Ali, à la tête d’Al-Arabi.

Commençons évidemment par le champion sortant, Al-Sadd, dirigé par l’Espagnol Xavi : emmené par son capitaine, l’international Hassan Al-Haydos, il paraît équipé pour aller encore jusqu’au bout cette saison. 

L’équipe s’appuie sur son buteur, l’Algérien Baghdad Bounedjah (21 réalisations et roi des buteurs 2021), Santi Cazorla au milieu. Et elle a recruté au cours de l’été l’ancienne vedette de Premier League, André Ayew, actuel capitaine du Ghana. Cela suffira-t-il pour conserver son rang et son statut de leader incontesté ?

Baghdad Bounedjah   (Al sadducéen) va tenter de conserver  le trophée de meilleur buteur

Baghdad Bounedjah (Al sadducéen) va tenter de conserver le trophée de meilleur buteur

En 2020-2021, Al-Sadd, invaincu, avait littéralement écrasé la concurrence avec le plus grand nombre de victoires (19 sur 22), la meilleure attaque (77 buts), la meilleur défense (14 buts). Et donc, treize longueurs d’avance sur Al-Duhail. 

Rappelons que le système qatarien permet de posséder un maximum de cinq étrangers enregistrés : trois joueurs tous pays confondus, un joueur dit « AFC player » c’est-à-dire issu d’un pays de la confédération asiatique, enfin un joueur « UAFA », issu d’un pays de l’union des pays arabes. 

Al-Duhail, son dauphin, aura certainement son mot à dire. Le coach français Sabri Lamouchi est parti en juillet. Mais il a été remplacé par Luis Castro (POR). Emmené par son buteur Almoez Ali, l’attaquant de pointe de la sélection qatarienne, on y retrouve le Belge Alderwereild, le buteur kenyan Mike Olunga ou encore la vedette tunisienne Ferjani Sassi, venu du Zamalek à l’intersaison.  

Laurent Blanc toujours en poste sur le banc d'Al Rayyan (photo qsl.qa)

Laurent Blanc toujours en poste sur le banc d’Al Rayyan (photo qsl.qa)

Al-Rayan, le troisième, a conservé le Français Laurent Blanc sur le banc. Le club, qui a très peu marqué la saison dernière, ne s’est pas vraiment manifesté lors du mercato mais s’appuiera sur des étrangers de valeur : Yohan Boli (CIV), Yacine Brahimi (ALG) ou encore le Camerounais Frank Kom (ex-Espérance). A suivre.

Quatrième en 2021, Al-Gharafa SC court toujours après son passé. Le club n’a pas fini au-dessus de cette place depuis… 2010-11. Il espère que son nouvel entraîneur, l’Italien Andrea Stramaccioni, sera à la base de son renouveau, avec des joueurs comme Mehdi Jean Tahrat, Sofiane Hanni -co-meilleur passeur de la QSL 2021 avec Cazorla- ou encore Jonathan Kodjia (CIV).

On surveillera aussi le Ahli, qui a conservé son coach Nebosja Jovovic. Le club s’est montré particulièrement actif durant le mercato avec les signatures de Marko Jevtovic (ex-Partizan Belgrade) et du buteur nigérian Patrick Eze (15 buts en championnat d’Albanie).

Autre outsider, le Qatar SC, qui fut une équipe plaisante dans le jeu la saison dernière. Elle sera dirigée cette saison par l’expérimenté Brésilien Ze Ricardo, et emmenée par des recrues de qualités comme Javi Martinez, l’Algérien Djamel Belamri ou encore Issac Mbenza.

Chez les promus, on note le retour d’Al-Shamal, pour la première fois depuis 2014-15. A l’époque, le club n’avait remporté qu’un seul match avant d’être relégué. Al-Kharaitiyat a été relégué directement tandis qu’Al-Khor s’est maintenu lors d’un barrage remporté contre Al-Shahania.

Pour la première journée, dont le coup d’envoi a été donné samedi, un premier résultat est celui obtenu par Umm Salal (premier non-relégué direct en 2021) qui a tenu en échec Al-Rayan (2-2). Umm Salal menait même 2-0 avant que l’Eléphant ivoirien Yohan Boli n’inscrive un doublé dans le dernier quart d’heure. Al-Gharafa a dominé sans surprise le promu Al-Shamal (2-0). Le champion Al-Sadd disputera le match de clôture de cette journée inaugurale en soirée face à Al-SaIliya.

@Samir Farasha