Le parcours difficile des Mourabitounes a conduit les autorités à se séparer du Français dimanche soir. Le Maroc, lui, n’est plus qu’à 90 minutes des barrages.

C’est la fin d’une belle aventure. Dimanche soir, sur l’une des chaînes sportives du pays, Ahmed Yahya, le président de la FFRIM et vice-président de la CAF, a annoncé en direct le limogeage du technicien français Corentin Martins, arrivé à l’automne 2014, et qui fut l’une des premières personnalités interviewées par 2022mag. 

Auparavant, le dirigeant mauritanien avait communiqué cette décision au sélectionneur, quelques instants après la fin du match retour contre la Tunisie (0-0) sanctionné par le premier point du pays dans cette phase éliminatoire.

Cette décision émanerait en réalité des hautes sphères du pouvoir mauritanien, après le début de campagne raté des Mourabitounes : défaites contre la Zambie (2-1) à domicile, en Guinée Equatoriale (1-0) et en Tunisie (2-0). 

Mauritanie : lee Mourabitounes ont pris leur premier point dans les éliminatoires du Mondial 2022. Insuffisant pour sauver la place du sélectionneur Corentin Martins

Mauritanie : lee Mourabitounes ont pris leur premier point dans les éliminatoires du Mondial 2022. Insuffisant pour sauver la place du sélectionneur Corentin Martins

A l’issue de cette 4e journée (sur 6 possibles), la Mauritanie occupe la dernière place de son groupe, à neuf longueurs des Aigles de Carthage. La qualification pour les barrages de mars n’est plus à l’ordre du jour. Il s’agit désormais de terminer sur une note positive les éliminatoires, avec un déplacement en Zambie et la réception de la Guinée Equatoriale.

Martins, qui avait prolongé jusqu’en 2023, laisse une trace indélébile de son passage puisque l’ancien joueur et international passé par l’ AJ Auxerre a notamment qualifié son groupe pour le CHAN 2018, puis pour les phases finales des CAN 2019 et 2021. Enfin, il a qualifié l’équipe pour la prochaine Coupe arabe des Nations FIFA au Qatar (2-0 face au Yemen), qui aura lieu le mois prochain à Doha.

Nulle indication n’a pour l’heure filtré sur celui qui prendra le relais. Y aura-t-il un intérim ou une nomination rapide ? Rappelons que le Français Gérard Buscher est l’actuel DTN du pays et qu’il pourrait, au moins ponctuellement, « dépanner » en attendant la nomination officielle du successeur de Martins.

Maroc - Guinée Bissau, 3-0

Maroc – Guinée Bissau, 3-0

Pendant ce temps-là, les éliminatoires du Mondial 2022 se poursuivent avec ce lundi soir à Benghazi un bouillant Libye – Egypte, remporté 1-0 à Borg El-Arab par les Pharaons, grâce à leur pépite Omar Marmoush. L’Egypte peut prendre ses distances avec la Libye de  Javier Clemente en cas de succès. Mardi, l’Algérie sera à Niamey pour ses retrouvailles avec le Niger, battu 6-1 à l’aller. Pour y poursuivre sa série d’invincibilité autant que pour se rapprocher des barrages.

Enfin, mardi soir à Rabat, sera disputé le match en retard de la J2 entre la Guinée et le Maroc, à Rabat. Rappelons que ce match, initialement programmé en septembre, avait été reporté en raison du coup d’Etat survenu à Conakry. La CAF a alors décidé que les matches des clubs et sélections de la Guinée seraient disputés sur terrain neutre. 

Le Maroc, en cas de quatrième succès – il a battu la Guinée Bissau 5-0 puis 3-0 – passerait à 12 points et en compterait par conséquent huit d’avance sur la Guinée-Bissau. Avec deux journées restantes, il deviendrait alors le premier qualifié pour les barrages…

@Frank Simon