Auteur d’un match exceptionnel et élément décisif lors de la démonstration  de force du Paris SG face à Monaco (4-1), Marco Verratti n’était pas le moins heureux d’un groupe parisien  qui se relève à peine de l’élimination de la Ligue des Champions par le FC Barcelone.Interrogé à l’issue de la finale gagnée, l’international italien a tenu a dire le fond de sa pensée quand au traitement médiatique dont son équipe avait été victime après le naufrage du Camp Nou : « On a fait l’histoire de la France pendant quatre ans, a-t-il rappelé, on a encore démontré qu’on était une grande équipe, Surtout pour ceux qui pensent le contraire. Ces derniers temps, on a beaucoup manqué de respect au PSG. Parce qu’on oublie aussi qu’on a fait l’histoire de la France pendant quatre ans « .  Le  » petit hibou’ a montré qu’il avait compris qu’en France on aimait pas forcément les  vainqueurs et  que c’est un pays où l’on préfère toujours un Raymond Poulidor à un Eddy Merckx :  » Quand tu gagnes beaucoup, après tu ne deviens pas sympa pour beaucoup de monde », a poursuivi le milieu parisien, sans vraiment désigner ses détracteurs, on a pris beaucoup d’insultes ces derniers temps, tout le monde parlait de nous comme si on était une équipe finie. Je pense que c’est la victoire du groupe, c’est notre victoire ». Il faut dire que le  natif de Pescara avait une raison supplémentaire de râler lorsqu’on sait que le quotidien L’Équipe avait relayé une fausse information laissant entendre qu’il avait, en compagnie de Blaise Matuidi, effectué une virée nocturne a veille de Barça-PSG. Le journal parisien a  dû faire de plates escuses publique à l’Italien qui avait porté plainte.

@Cheikh Mabele