Il ne reste plus qu’un match à disputer  au défenseur axial Thiago Silva sous les couleurs parisiennes avant de quitter un club où il évolue depuis huit saisons. Un match, mais quel match ! Une finale de la Ligue des champions. la première de la jeune histoire, 50 ans, des Rouge et Bleu.

A un mois de fêter ses 36 ans, le Brésilien a beaucoup donné, beaucoup gagné et tant reçu de la part du club comme des fans. Son départ programmé depuis l’avant confinement partage pourtant l’opinion. Malgré son âge, le joueur garde un niveau exceptionnel  et a toujours montré un attachement indéfectible  à la ville où son nés ses enfants et au pays, la France, dont il possède aujourd’hui la nationalité. A la lecture des différents sondages réalisés par les sites et magazines spécialisés de l’actualité parisienne, Thiago Silva conserve une côte très élevée : entre 70 et 80 % des sondés souhaitent prolonger son aventure dans ville lumière.

Thiago Silva

Thiago Silva

Dans une dernière sortie médiatique sur le site officiel du club, le vainqueur de la Copa America 2019 semble écartelé entre une décision qui lui échappe et une envie de croire qu’il a encore un avenir  à l’ombre de la Tour Eiffel . » Pendant que je jouais contre l’Atalanta, a-t-il confié au site officiel du club francilien,  je ne savais pas si c’était mon dernier match ou si j’aurais la chance d’en jouer un autre. Et je ne peux pas m’empêcher d’y penser, je pense que c’est tout simplement naturel, mais je suis assez serein et très content de tout ce que j’ai vécu au club. Et si cette finale s’avère être mon dernier match, j’en serai content. J’ai pu donner tout ce que je pouvais. Si je peux continuer à jouer pour le club, alors nous aurons une discussion et prendrons la meilleure décision. Mais le plus important est ce que nous faisons sur le terrain. Nous sommes en train d’écrire l’histoire ».

060415-SOCCER-PSG-Marco-Verratti-reacts-during-game-MM-PI.vresize.1200.675.high.60En réalité l’attitude de Thiago Silva est dans une continuité. Entre respect du choix fait par ses dirigeants et volonté de montrer son attachement profond au club. En effet, la veille de la finale de la Coupe de France  contre Saint-Etienne disputée le 24 juillet, il déclarait :  » Avec les supporters, ça a toujours été comme ça, avec beaucoup de respect. Ils ont demandé si je pouvais rester, mais ce n’est pas ma décision, et ce n’est non plus le moment de continuer à parler de cela. J’en parlerai après. J’ai juste envie de passer mes derniers moments ici avec un bon état d’esprit et en étant heureux. Tout ce que le PSG a fait pour moi pendant ces huit années… Je suis très content de ce moment. C’est vrai, je ne voulais pas partir, mais la décision est déjà prise. Je la respecte et je la respecterai jusqu’à la fin.».

Les hommages et les soutiens se multiplient en faveur d’une poursuite de  l’aventure parisienne  du natif de Rio de Janeiro. Ne serait-ce qu’en rappelant comme le fait son coéquipier Marco Verratti  tout ce qu’il a apporté au club  et son comportement digne depuis le premier jour : » Avec Thiago on a tout vécu. On a passé des moments incroyables ensemble, on a passé des moments difficiles ensemble, a confié le brillant milieu de terrain  italien au micro de RMC Sport, même si on ne joue plus ensemble, c’est une personne dont je resterai toujours proche. Il a été mon capitaine pour pas mal d’années. C’est aussi une personne incroyable sur et en-dehors du terrain. C’est une personne qui a toujours tout donné pour le Paris Saint-Germain. On a fait de bons matchs, on a fait des matchs où c’était la fête. On a eu des matchs très durs où on a souffert. Parfois je suis encore plus content pour lui parce que l’on va jouer ce match en finale de Ligue des champions. Thiago, il est très très tranquille. Il sait ce qu’il veut, c’est ce que nous voulons tous: prendre cette coupe. »

Leonardo

Leonardo

On ne sait pas si Leonardo et le club qui avaient acté en amont ce départ seront  capables et auront surtout  l’envie  de revenir sur leur décision. Notamment en cas de triomphe en Ligue des champions face au Bayern Munich. Interrogé début août alors que le Paris SG s’installait à Faro au Portugal pour préparer le final eight de la LDC, Leonardo avait botté en touche : « C’est la position. On a pris une décision, elle a été communiquée. Mais aujourd’hui, on pense à la Ligue des champions. C’est ça la priorité.». Dossier à suivre.

@Fayçal Chehat