Coup dur pour la Fédération palestinienne de football (FPF) dont le président, Jibril Rajoub, a été suspendu douze mois  et condamné à payer une amende de 20 000 francs suisses par la commission de discipline de la Fédération internationale de football (FIFA).La raison de cette sanction  invoquée par l’institution faîtière, est une infraction   à l’article 53 du Code disciplinaire de la fédération relatif à « l’incitation à la haine ou à la violence » Dans un communiqué publié sur son site officiel , la FIFA accuse l’auteur de  » déclarations dans les médias invitant les supporters à prendre pour cible la Fédération Argentine de football et à brûler les maillots et les images de Lionel Messi« .

Des faits survenus avant un match amical prévu le 9 juin 2018 à Jérusalem entre Israël et l’Argentine et qui avait été annulé in fine.« La suspension de match de M. Rajoub, précise le communiqué,  implique une interdiction de prendre une quelconque part à tout match ou toute compétition de football pendant une durée de douze mois à titre officiel. il lui sera donc notamment impossible de communiquer avec les médias au stade ou à ses abords dans le cadre de matches ou compétitions ». Date de l’effet de la sanction : le 24 août. On ne sait pas si la Fédération palestinienne envisage ou pas de contester cette condamnation auprès de la commission de recours de la FIFA voire du Tribunal arbitral du sport (TAS).

@2022mag.com