Avant d’affronter l’Etoile du Sahel dimanche prochain à Sousse dans le cadre du match retour de la finale de la Coupe de la Confédération, les joueurs d’ Orlando Pirates se succèdent devant les micros que les médias leur tendent pour pour réitérer le même message: ils ne craignent pas la pression causée par le but encaissé à domicile: “ Le fait qu’il y ait une pression supplémentaire ne fait aucune différence. Nou sommes des professionnels et nous savons comment y faire face, assure le jeune attaquant Kermit Erasmus, notre groupe renferme certains des meilleurs joueurs du pays, nous allons tout donner durant ce voyage parce que nous n’avons plur rien à perdre. Nous avons tout simplement à y aller et maquer ce but à l’extérieur.” Si Erasmus éprouve du respect pour l’équipe nord-africaine qui “ a de bonnes capacities technique », il estime que les Sud-Africains n’ont rien à leur envier sur ce plan-là: “ nous avons nos qualités: “ vitesse et agilité” sont de notre côté”. Pour espérer gagner sa première Coupe de la Confédération, la bande à Eric Tinkler pourra se contenter de faire un match nul avec des buts : 2-2, 3-3…

@2022mag.com