La carrière du milieu offensif de Nancy, Youssef Aït Bennasser (19 ans) ,a connu un coup d’accélérateur foudroyant en quelques mois. Appelé durant l’été 2015 à rejoindre le groupe professionnel lorrain dirigé par l’Uruguayen Pablo Correa, il a vite pris ses marques et gagné ses galons de titulaire (28 matches, 2 buts). Cerise sur le gâteau, il vient d’être convoqué pour la première fois chez les Lions de l’Atlas par le sélectionneur Hervé Renard.

Malgré cette promotion éclair, le natif demeure stoïque. Alors qu’il sait qu’il est dans la ligne de mire de clubs plus ambitieux que Nancy, Youssef garde les pieds sur terre : « Je ne me suis pas intéressé à ça pour être honnête. J’ai fait totalement abstraction de cela et je me suis concentré à 100% sur mon football et mon club, a-t-il concédé au site espoirsdufootball.com, j’ai un agent qui s’occupe de tout cela et qui fait son travail, tant qu’il n’y a rien de concret, je continue je reste focalisé sur l’ASNL. En plus , j’essaye de ne pas trop parler aux journaux et à la presse. Je suis une personne assez timide, réservé, je n’aime pas trop parler de moi et je pense que cela me préserve un peu ». Réservé par rapport à l’emballement extérieur, le joueur est plus concret lorsqu’il parle de ses atouts:  “ Je dirais que mes principales qualités sont avant tout ma condition athlétique, je cours beaucoup sur le terrain,j’ai une grosse endurance, j’aime également utiliser ma technique dans des petits périmètres. Après je sais que je dois travailler mon jeu de tête qui est encore un peu insuffisant ».

Enfin, a propos de sa convocation en équipe nationale du Maroc, il en parle avec une étonnante simplicité: « Mais dernièrement , je ne pensais pas du tout à l’équipe nationale, j’étais uniquement concentré sur mon club. Et puis, j’ai reçu un coup de téléphone du Maroc m’annonçant ma sélection. Je suis très heureux de rejoindre cette équipe, c’est une véritable chance de pouvoir évoluer avec les Lions de l’Atlas, au sein d’un effectif de grande qualité et j’espère y prendre beaucoup de plaisir”. Bien sûr, la concurrence y sera certainement plus rude qu’à Nancy, mais le joueur lorrain semble avoir le mental et le talent qu’il faut pour devenir dans quelques mois la bonne surprise du chef Hervé Renard.

@2022mag.com