En raison d’une saison cahotique et tronquée par les blesssures sous les couleurs de Basaksehir en Turquie , il  n’étaient pas nombreux à penser que  le polyvalent Nacer Chadli (31 ans, 64 sélections, 8 buts  ) pouvait faire partie de la liste de 26 joueurs retenus pour disputer l’Euro 2021. Pourtant, le sélectionneur  Roberto Martinez a fini par ajouter son nom. Et voilà le natif de Liège  engagé avec les Diables Rouges  dans sa deuxième grande aventure  en trois ans après le Mondial russe.

L’ancien joueur de Monaco est conscient d’avoir presque été tiré  par la manche  du maillot par le staff technique. Il comprend l’étonnnement des uns et des autres, mais il  est convaincu que sa présence dans le groupe est justifiée :  » Vu mon temps de jeu, je peux comprendre que certains soient surpris de ma présence, a-t-il confié dans un entretien accordé au quotidien L’Équipe, le statut est une chose et ce que tu peux apporter sur le terrain en est une autre. Si je suis là, ce n’est pas en raison de mon statut. Mais pour ce que je peux apporter à l’équipe et parce que l’entraîneur a confiance en moi ».

La décison du patron des Diables Rouges fut une délivrance pour le Belgo-Marocain  : « À la base, il y avait 23 joueurs. 26, ça faisait plus de place pour moi peut-être. J’ai été blessé jusqu’à un mois de la liste. J’ai repris et j’ai disputé cinq rencontres. Quand mon nom a été cité, j’ai quand même été soulagé ». Il ne reste plus  à Nacer  qu’à espérer vivre une campagne aussi belle que celle du Mondial 2018 concleu sur une formidable troisème place  et à participer à la conquête du premier titre  continental des réprésentants du Royaume des Belges.

@0222mag.com