Présenté comme une grande promesse de la formation d’Anderlecht, Sélim Amallah n’a pas eu sa chance chez les Mauves. Alors, il s’est exilé à Tubize , un club de D1 B, où il  a réalisé une belle saison avant de tenter sa chance à Mouscron cet été.Essai transformé, puisqu’il a été retenu et a même disputé son premier match officiel ce weekend. Des débuts doublement réussis: Sur le plan collectif d’abord, puisque les Hurlus sont allés s’imposer à Ostende (1-0, but de Fabrice Olinga ), un club qui dispute l’Europa League et sur le plan personnel ensuite en disputant un match plein.

« Ça fait du bien au moral, a-t-il confié  au soir du match, « On va continuer comme ça, ça fait du bien au moral de toute l’équipe. on a fait une bonne préparation, ça a payé. On s’est battu les uns pour les autres comme le coach nous l’avait demandé. »  Et puis, le natif de Hautrage de n’a pas manqué de renvoyer les pronostiqueurs à leurs chères études : « Tout le monde disait que Mouscron était le favoris pour descendre mais on a montré qu’on pouvait faire des belles choses malgré notre équipe jeune ».Amallah est conscient d’avoir enfin une chance de se montrer au grand public. Il veut en faire profiter le club qui lui a fait confiance et en même temps servir sa propre cause lui dont le rêve est d’être appelé un jour chez les Lions de l’Atlas.

@2022mag.com