Joueur de Montpellier depuis trois saisons,  Andy Delort, ancien attaquant du Toulouse FC,  a marqué les esprits au-delà de l’Hérault en ayant inscrit la bagatelle de 47  buts et délivré 21 passes décisives en 113 matches toutes compétitions confondues. Devenu  également international algérien et champion d’Afrique en 2019, le natif de  Sète a pris des galons et s’est forgé, à bientôt 30 ans – il les aura le 9  octobre –  une belle réputation qui lui vaut aujourd’hui l’intérêt marqué de l‘OGC Nice. Ce dernier est clairement le club  qui monte en France  grâce bien sûr  à un actionnaire anglais richissime et ambitieux.

Le nouvel entraîneur des Aiglons a donc clairement fait comprendre qu’il ne pouvait pas rester insensible à un tel joueur : « Je vais être très transparent : dimanche soir, j’étais sur le plateau d’Amazon Prime et on m’a posé la question sur Delort, a confié Cristophe Galtier lors de la conférene   de presse d’avant  match Nice-Marseille prévue dimanche soir à l’Alliance Riviera, je n’avais jamais entendu parler de Delort à Nice. Une fois qu’on m’a dit ça, si c’est une porte qui s’ouvre, évidemment que je vais demander au club d’ouvrir un peu plus la porte car Andy est un joueur que je connais depuis longtemps ».

Cristophe Galtier confirme son intérêt pour Delort

Cristophe Galtier confirme son intérêt pour Delort

 Selon le technicien  qui a mené Lille au tritre de champion de France la sason dernièrre et volé la vedette au Paris SG, l’idée tient la route  d’autant que dans son groupe ill manque clairement un deuxième finisseur de haut niveau :  » Il (Delort)  connaît bien la L1 et a plus de maturité que nos attaquants. On ne peut pas faire la saison avec un seul attaquant de pointe (Kasper Dolberg) car Amine (Gouiri) n’est pas un attaquant de pointe. Andy coche beaucoup de cases dans ce que je recherche sur le profil. Mais avant dimanche soir, on n’en avait pas parlé. Depuis, le club travaille dans ce sens ».

Il faut dire que l’intérêt de Nice met Montpellier dans l’embarras. D’abord, parce que d’un côté le Fennec, très efficace, est devenu indispensable à la bonne marche de la machine offensive héraultaise. Et de l’autre, le 8e de la Ligue 1  en 2020-2021,  est  essoré par la crise sanitaire et a besoin de liquidités afin de  se renflouer. Il faut rappeler que la valeur du joueur convoité est estimée entre 12 et 15 millions d’euros.

S’il se montre un peut agacé, le patron de Montpellier ne ferme pas la porte. Réaliste, il sait aussi qu’il n’a pas les moyens d’aller contre la volonté  de ce capitaine exemplaire qui a tant donné au groupe : «La seule question qui se pose est de savoir si le joueur, en tant que capitaine, veut rester à Montpellier, s’est interrogé  le président  Laurent Nicollin, s’il doit partir, c’est qu’il a décidé de quitter Montpellier. Si le joueur est attaché au club, il reste. S’il n’est pas attaché au club et désire partir, et si les propositions nous satisfont… ». Mais, ce ne sera pas le fait du club.».

Hicham Boudaoui,  un Fennec futur coéquipier de Delort?

Hicham Boudaoui, un Fennec futur coéquipier de Delort?

Pour le,moment, le joueur, objet de cette  bataille du sud, est le seul à ne pas s’être exprimé publiquement. Cela ne saurait tarder, car le mercato entre dans dernière et courte ligne droite. Mais selon des sources spécialisées convergentes, l’attaquant a demande un bon de soriie à ses dirigeants .En cas de concrétisation de son transfert, Andy Delort aura le bonheur de retrouver deux autres internationaux algériens, également sacrés champions d’Afrique en Juillet 2019 au Caire. E, l’occurence le défenseur latéral Youcef Atal et le milieu tournant, Hicham Boudaoui.

@Cheikh Mabele