• Ce sont nos confrères du 360.ma qui l’ont annoncé dès mercredi soir, Taoussi et les Verts, c’est terminé. La défaite du Raja a précipité la fin de la mission du technicien arrivé en cours de saison pour remplacer le Belge Wilmots.

    Battu 3-2 par l’Olympic de Safi après avoir mené 2-1 à la pause, le Raja a sans doute dit adieu à ses rêves de conquête du titre en Botola Pro Inwi. L’équipe rajaoui, qui avait marqué par l’intermédiaire de Ahadad (10e s.p.) puis dans le temps additionnel par Hadhoudi (45e+3), a craqué en seconde période. C’est d’abord le Burkinabé Djibril Cheick Ouattara qui a égalisé à la 72e. L’estocade finale a été portée par le défenseur brésilien Claudio à la 85e. A l’arrivée, un joli succès pour le club classé onzième, mais une défaite forcément lourde de conséquences.

    Rachid Taoussi

    Rachid Taoussi

    Selon « Le360.ma », Rachid Taoussi, son adjoint Mohamed Bekkari ainsi que Aziz El Amri, directeur technique, ont été licenciés, quelques heures après le revers concédé face à Safi. Le site marocain, toujours bien informé, annonce que, « selon des sources très sérieuses, le président des Verts, Aziz El Badraoui, aurait d’ores et déjà payé la clause de départ de Rachid Taoussi, une somme s’élevant à 750 000 dirhams ».

    Comme après le départ en cours de saison du Belge Marc Wilmots, c’est l’ancien joueur du club, Bouchaïb El Moubarki, qui devrait assurer l’intérim. Pa sûr qu’un nouveau technicien soit recruté pour les trois dernières journées du championnat. Rappelons que, alors que le sprint final débute, six longueurs séparent le Wydad, leader de la Botola, du Raja.

    Le WAC a en effet remporté hier soir un match clé face à la Renaissance de Berkane -une affiche qui sera aussi celle de la prochaine Supercoupe d’Afrique- grâce à un but inscrit par son international congolais Guy Mbenza, au bout du bout du temps additionnel. L’unique réalisation de ce match très indécis a été marqué à la… 90e +14 !

    @Samir Farasha