L’ami Mohamed Salah n’a pas traîné pour dégainer en Premier League. Il a frappé fort dès la première journée face il est vrai face au modeste Norwich City (3-0) et a contrinué à  enfoncer le promu après les deux buts signés Diogo Jota (26′) et Roberto Firmino (65′).

Et son entraîneur, le sémillant Jurgen Klopp, qui a la mémoire longue, a rappelé que le Pharaon est le seul finisseur de la Premier League à a voir marqué dès l’ouverture de la compétition lors des cinq dernières saisons ; « Il est le premier joueur à marquer cinq week-ends d’ouverture d’affilée. J’aurais supposé qu’il était au courant et qu’il voulait marquer », a-t-il confié avant d’ajouer :  » Il aurait eu une motivation supplémentaire.,Alors oui, il a joué un très bon match. Quand vous connaissez cette statistique et que vous avez marqué les deux premiers buts, c’est vraiment cool et après cela, il a marqué, il a essayé de trouver Sadio à deux reprises, donc c’était vraiment bien. Mo est Mo et quand la compétition commence, il passe à la vitesse supérieure parce que c’est un garçon très compétitif. C’est  vraiment bien de l’avoir ».

Le natif de Basyoun n’a pas fait que parachever le succès des Reds, il également délivré deux passes décisives aux deux autres buteurs du jour. C’est un excellent  signe pour la suite de la compétition de Liverpool. D’autant que le champion d’Europe 2019 doit une revanche a ses fans après un saison 2020-2021 gâchée par une série noire incroyable qui avait failli le priver d’une qualification à la LDC.

@2022mag.com