La scène n’a échappé à personne lors du match Liverpool – Arsenal (5-1).  Le défenseur  des Gunners, Sokraris Panastathopoulos, s’est sérieusement fritté avec la star de Liverpool, Mohamed Salah, après le penalty sifflé en faveur du Pharaon que ce dernier transforma magistralement. A la mi-temps, l’international hellène avait voulu secouer le Red. Ce qui n’a pas plu au coach  de Liverpool: « Est-ce qu’on a besoin de sang pour avoir un penalty acceptable?, s’est interrogé Juguen Klopp, en conférence de presse, je pense que non. A ce moment-là, si vous ne touchez pas Mo, il fait le pas d’après et tire – et nous savons qu’il est très bon dans ce domaine – c’est ça la situation. L’arbitre était vraiment proche. Nous n’avons pas de plongeurs et ce n’était pas un plongeon. L’arbitre en a décidé ainsi ». La sortie du technicien allemand est dans la logique de l’histoire. Klopp est très proche de l’international égyptien dont il respecte voire admire ,on seulement son talent mais aussi sa droiture, son abnégation et sa gentillesse.

@2022mag.com