En tranchant dans le vif avec le remplacement au poste de sélectionneur de Badou Zaki par Hervé Renard, le président de la Fédération royale marocaine Faouzi Lekjaa avait donné un signe clair de reprise en main des affaires des Lions de l’Atlas. il semble vouloir poursuivre dans cette direction en mettant progressivement à l’écart un autre fort de la FRMF et président de la commission des équipes nationale, Noureddine Bouchehati. A ce dernier, il serait reproché les fuites dans la presse du rapport qu’il avait lui même dressé contre les couacs de la gestion de Badou Zakou. Du coup, c’est le président qui sera à la tête de la délégation marocaine qui fera le voyage de Praia pour affronter le Cap Vert lors de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Autre signe du serrage de vis: sur proposition du nouveau sélectionneur, désormais l’équipe nationale n’acceptera plus la présence de journalistes à bord de son avion.

@2022mag.com

s