Déjà vainqueur le mois dernier de la Coupe de la Confédération africaine, le Raja de Casablanca s’est adjugé samedi soir la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions aux dépens de l’Ittihad Djeddah. Le tout à l’issue d’un incroyable scenario

C’est fait ! Au bout d’une soirée dominée par le suspense et sous les yeux du président de la CAF, Patrice Motsepe, le Raja de Casablanca a remporté la Coupe Mohammed VI des clubs arabes après avoir dominé l’Ittihad de Djeddah (4-4, 4 tirs au but à 3) au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.

A peine le temps de commencer la rencontre que déjà, le Brésilien Bruno Henrique donnait l’avantage aux visiteurs saoudiens (1-0, 4e). Mais le Raja réagissait immédiatement et Ilias Haddad donnait égalisait sur passe de Hafidi (1-1, 5e). Dans la foulée de ce but, les hommes de Lassâad Chabbi prenaient même l’avantage au marquoir grâce à Mahmoud Benhalib (2-1, 13e). Mais ce court avantage ne devait pas durer puisque l’Ittihad égalisait à son tour, sur un penalty transformé par Romarinho (2-2, 28e), dont c’était le début du festival… Juste avant la pause, Zakaria El Wardi permettait aux Aigles Verts de se porter de nouveau en tête (3-2, 37e) sur une nouvelle passe décisive de Hafidi. Mais il était dit que ce match devait continuer à rebondir.

raja_coupe_arabe_des_clubs_champions

Dès le début de la seconde période, la formation dirigée par le Brésilien Fabio Carille, lequel alignait quatre de ses compatriotes au coup d’envoi, encaissait un nouveau but, signé du meilleur joueur du dernier CHAN, la vedette rajaoui Soufiane Rahimi (4-2, 50e). Avec deux buts d’avance, le Raja paraissait cette fois en mesure de maintenir son avance. Mais c’était sans compter sur le talent de l’inévitable Romarinho. Ce dernier, en l’espace de dix minutes, offrait la remontada à l’Ittihad (4-3, 53e puis 4-4 à la 64e). Plus rien n’allait ensuite être marqué dans les 25 minutes suivantes.

Il fallait donc en passer par la séance des tirs au but. Un exercice qui voyait deux joueurs d’Ittihad se louper – Bruno Henrique le premier buteur et Fahed el-Muwallad – tandis que Romarinho, Igor Coronado et Abdulelah El-Malki transformaient leurs tentatives. Côté Raja, on était un peu plus adroits puisque seul Madkour manquait son tir. Rahimi, Azrida, Hafidi et Arjoune, en dernier tireur, offraient le titre arabe au club marocain à l’issue d’une incroyable soirée (4-4, 4 tab à 3).

Coupe arabe UAFA : deuxième sacre pour le Raja après celui  de 1997

Coupe arabe UAFA : deuxième sacre pour le Raja après celui glané en 2006

Cette victoire du Raja de Casablanca lui permet de décrocher son deuxième titre dans cette Ligue arabe des clubs champions après celui glané en 2006 aux dépens des Egyptiens d’ENPPI (2-1, 0-1). Le Raja est le deuxième club marocain à s’adjuger le titre dans cette compétition après le sacre initial de son rival, le Wydad de Casablanca, en 1989, après avoir battu les Saoudiens d’Al Hilal (3-1). Ce titre conclut de fort belle manière la saison rajaoui. AU passage, la dernière recrue, le Guinéen Moustapha Kouyaté, arrivé il y a quelques jours du TP Mazembe, a pris part à la conquête de ce titre.

@Samir Farasha

La feuille de match

A Rabat (stade Moulaye-Abdallah),

RAJA : Zniti – Madkour, Hadhoudi, Haddad, Soukhal – Hafidi, El-Wardi (Azrida) – Moutouali (Kouyaté), Arjoune, Rahimi – Benhalib (Habti). Entraîneur : Chabbi.

ITTIHAD : Marcelo Grohe – Saud Abdul Hamid, Omar Hawsawi, Hamdan Al-Shamrani, Ahmed Bahusayn – K El-Ahmadi (Al-Malki), Fahed El-Muwallad -  Igor Coronado, Bruno Henrique, Romarinho – Abdulaziz Al-Bishi (Al-Obod). Entraîneur : Fabio Carille.