Mehdi Benatia a de grosses ambitions au Maroc. Mais que ses fans ne s’excitent pas, en effet,  l’actuel joueur d‘Al Duhail au Qatar, passé par les prestigieux Bayern Munich et Juventus Turin, ne nourrit pas de envies de retrouver une place chez les Lions de l’Atlas, lui qui a annoncé sa retraite internationale il y deux ans. Le natif de Courcouronnes en région parisienne pense plutôt à nouvelle  vie qui commencera pour lui  le jour où il aura raccroché les crampons.

Et cette vie-là, il semble l’imaginer avec de gros projets à mener sur sa terre natale : « J’arrive en fin de contrat au Qatar. C’est la première fois que je suis libre, donc je vais profiter des deux mois de vacances pour réfléchir si j’arrête ou pas.Je viens de me faire livrer une maison à Marrakech, où je compte m’installer avec ma famille à court ou à moyen termes, a-t-il confessé dans les colonnes du magazine marocain TelQuel,, J’ai énormément de projets au Maroc. J’ai envie de lancer une académie de haut niveau qui permette d’allier football et études. J’y ai réfléchi toute ma carrière, en voyant tous ces gamins jouer au ballon et si peu de Maghrébins dans les derniers carrés de Ligue des champions. Après, ça peut être une idée aussi de racheter et de restructurer un club marocain. Je vais passer les diplômes pour devenir agent, et peut-être aussi entraîneur. Et puis, il y a ce qui me tient le plus à cœur: ma fondation. C’est magnifique de faire des dons, mais je pense que c’est encore mieux de poser de ses propres mains la première pierre d’un orphelinat, d’aller dans les villages en difficulté faire des livraisons soi-même… » En clair, Mehdi Benatia, 34 ans, est animé de très belles intentions  et  avec une idée directrice : donner à son pays ce que ce football qui’il a tant aimé lui a donné.

@2022mag.com